Privilégiez le transport durable pour moins de carbone

« Ho non non non, pas des bouchons », « les camions c’est sur la droite !!», « avaaaaaance ! » : le transport est souvent une source de crispation et d’agacement.

Toujours est-il que les impacts liés au secteur du transport dépassent la simple contrariété matinale.

Pollution de l’air, de l’eau, nuisance sonore, modification des paysages ou encore contribution au changement climatique ne sont que quelques-uns des nombreux dommages causés par ce secteur d’activité.

Le transport est l’activité qui contribue le plus aux émissions de gaz à effet de serre (GES) de la France, et ainsi au réchauffement climatique. En 2019, il représentait 31 % des émissions françaises de GES.

Répartition sectorielle des émissions de gaz à effet de serre en France en 2019

Les transports routiers contribuent à la quasi-totalité (94 %) des émissions du secteur des transports.

Ce sont les véhicules particuliers qui pèsent le plus dans balance (54%), suivi des poids lourds (24%) et des véhicules utilitaires (20%). Le transport aérien, quant à lui, représente 4,4 % du total des émissions françaises de GES.

Répartition des émissions françaises de GES selon le mode de transport – France – 2018

source : notre-environnement.gouv.fr

 En complément, le trafic routier est responsable de la majorité des particules fines qui polluent l’air extérieur. Etant classées comme cancérigène pour l’homme depuis octobre 2013 par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), ces particules fines représentent un enjeu sanitaire majeur.

Mais ce n’est pas tout ! Les infrastructures routières entrainent également des modifications dans les milieux aquatiques, à la fois sur les eaux de surface et sur les eaux souterraines. D’une part, les transports modifient directement ou indirectement les écoulements des ruisseaux. D’autre part, l’eau de pluie qui ruissèle sur le bitume, entraîne dans les réseaux d’assainissement de forts débits d’eau polluée qui peut perturber le traitement dans les stations d’épuration (source : Ademe).

En tant que distributeur, nous avons un rôle à jouer !

Depuis notre création, nous optimisons nos transports en veillant à ce que nos camions soient toujours pleins et ne voyagent jamais à vide.

Aussi, depuis le 30 avril 2021 ELECTRO DEPOT  s’est engagé dans la démarche transport FRET 21 qui réunit l’AUTF (Association des Utilisateurs de Transport et de Fret) et l’ ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie). Dans le cadre de cette démarche volontaire, nous avons signé un accord affirmant notre objectif de réduction de 5% de nos émissions de CO2 liées au transport de marchandise en 3 ans.

Plusieurs actions ont été identifiées :  

  • La réduction du transport routier au profit d’un doublement de la part des transports ferroviaires et fluviaux entre les ports d’arrivée des marchandises et l’entrepôt situé dans le Pas de Calais.
  • La mise en place de lignes de transport avec des camions roulant avec des carburants alternatifs moins émetteurs de C02 entre les entrepôts et plusieurs de nos magasins.
  • Le remplacement à 100% du transport routier par du fret ferroviaire pour les navettes entre notre entrepôt du Pas de Calais et celui de Fos sur Mer, dans le sud de la France depuis avril 2021

Quels sont mes leviers d’action individuel ?

La voiture thermique est, aujourd’hui, le transport qui pollue le plus. La solution est donc de trouver une alternative. En voici quelques-unes :

  • Le co-voiturage
  • Les transports en commun
  • L’autopartage
  • Les mobilités douces telles que le vélo ou la trottinette

Chez ELECTRO DEPOT, nous souhaitons aider nos clients à investir dans une solution de mobilité douce durable à des prix abordables ! Notre but est de permettre à chacun d’investir dans une solution de déplacement alternative et moins émettrice de CO2.

Ensemble, avançons vers un monde moins carboné !

Partagez l'article :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Continuez la lecture

FRESQUE DU CLIMAT 360° et Ateliers d’échanges

Après avoir formé déjà 350 collaborateurs à la La Fresque du Climat , ce mardi 30 août au Campus, nous avons travaillé sur nos enjeux pour MOINS DE CARBONE et PLUS DE SOLIDARITE avec 60 femmes et hommes représentant nos parties prenantes.

Privilégiez le transport durable pour moins de carbone

Pollution de l’air, de l’eau, nuisance sonore, modification des paysages ou encore contribution au changement climatique ne sont que quelques-uns des nombreux dommages causés par le secteur du transport. Chez ELECTRO DEPOT, nous souhaitons aider nos clients à investir dans une solution de mobilité douce durable.